S09

Astronomie et éducation : pratiques et recherche

Sociétal

Contact : Frédéric Pitout (frederic.pitout@univ-tlse3.fr)

Résumé 

Nous souhaitons rassembler dans cet atelier les astronomes, les enseignants et médiateurs, et les spécialistes en sciences de l’éducation qui s’investissent ou souhaitent s’investir dans l’éducation formelle ou informelle à l’astronomie. L’objectif est de connaître les pratiques des uns et des autres, et de mettre en contact les trois catégories susmentionnées.

Description détaillée

L’astronomie n’est pas une matière enseignée à l’école en tant que telle mais on en retrouve des notions ici et là dans les programmes des enseignements primaire et secondaire. Il faut jouer sur cette transdisciplinarité et sur la fascination que l’astronomie suscite pour attirer les jeunes gens vers les sciences.

Comme bon nombre d’autres disciplines scientifiques, la diffusion de l’astronomie fait appel à trois grandes catégories d’acteurs : les astronomes qui produisent le savoir, les enseignants et médiateurs qui transmettent ces savoirs, et enfin les spécialistes en sciences de l’éducation qui étudient les pratiques des uns et des autres. Quand il s’agit de transmettre une notion et d’atteindre un objectif pédagogique, chacun apporte ses compétences propres et c’est la réunion de toutes ces compétences qui assurera des activités et pratiques à la qualité optimale.

Malheureusement, les enseignants, surtout les professeurs des écoles, ne sont pas ou trop peu formés à transmettre l’astronomie or la formation initiale des futurs enseignants n’est pas un levier sur lequel on peut facilement agir à court terme. Alors, pour pallier ce manque de formation, des stages sont proposés aux Programmes académiques de formation et, plus rarement, au Programme national de formation mais ils ne concernent qu’un nombre restreint d’enseignants. Des formations dispensées par des associations viennent compléter l’offre de formation mais toujours à la marge en termes de nombre d’enseignants concernés.

Au niveau national comme international, une prise de conscience des enjeux a conduit à des efforts de structuration et de coordination en matière d’éducation, notamment dans la conception et la validation des activités pédagogiques.  Au niveau international, l’UAI a mis en place début 2020 un Office de l’astronomie pour l’éducation (OAE) ; au niveau francophone, deux colloques AstroEdu en langue française ont eu lieu en 2021 et 2023 ; au niveau national, un « nœud » de l’OAE a ouvert à l’Université de Cergy et cinq coordinateurs nationaux pour l’éducation à l’astronomie sont mandatés.

Nous sollicitons dans cette session des présentations d’activités, de formations, de ressources pédagogiques, de retours d’expérience, de résultats dans le domaine de la recherche en éducation à l’astronomie (didactique, psychologie du développement, etc.). L’accent pourra être mis par exemple sur les notions transmises, les liens avec les programmes scolaires ou les obstacles rencontrés par les élèves ainsi que les façons de les contourner ou les franchir. Cette session se veut la plus ouverte possible à tous les acteurs mentionnés plus haut : astronomes, enseignants, médiateurs et chercheurs en sciences de l’éducation. Nous souhaitons cette session la plus interactive et participative possible, aussi les présentations seront-elles volontairement courtes pour laisser une part importante aux échanges et aux discussions.